Accueil > Presse - Medias - Livres > Livres > Economie sociale et solidaire face aux expérimentations monétaires (...)

Economie sociale et solidaire face aux expérimentations monétaires (l’)

lundi 15 septembre 2003, par Daniel D.

Monnaies sociales et Monnaies multilatérales par Pantaleo Rizzo

Notre ami italien Pantaleo Rizzo, pour ceux et celles qui le connaissent bien pour l’avoir rencontré, comme moi d’ailleurs qui a eu l’occasion exceptionnelle, d’aller lui rendre visite dans les Pouilles, à l’extrémité sud de la "botte" italienne est un spécialiste de l’économie sociale.
Il a lancé en Italie le S.R.I. Système de Réciprocité Indirecte.
Il a participé à de très nombreuses réunions avec les SEL et fait parti depuis mon voyage à Martano du JEU, le Jardin d’Echange Universel.
Son livre ne peut être qu’à recommander pour les sources qu’il nous apportent.

Editeur : L’Harmattan
Collection : LOGIQUES SOCIALES
Genre : SCIENCES ECONOMIQUES

Date de Parution : 15/09/2003
Nombre de pages : 224 - ISBN : 2747549593 - EAN : 9782747549592


LU POUR VOUS par Mylène Rémy (article de la lettre de printemps 2004)

L’ami Pantaleo, que connaissent bien tous ceux qui fréquentent les journées nationales SEL d’août et qui participait, pendant le Forum Social Européen de novembre 2003, au séminaire sur les monnaies à Bobigny, présentait au même moment son dernier livre , paru en septembre.

Attendre de lui un texte facile serait demander à un torrent de montagne de couler lentement. Aussi pour mieux comprendre son vocabulaire ou, pour parler comme lui, son expression sémantique, mieux vaut commencer par la fin, c’est-à-dire ce qui est mis en annexe, la description du système SSL-ASSSEM créé par lui et ses amis à Martano, dans les Pouilles italiennes, en 1997. Spécificité du système : chaque échange donne lieu à une valeur objective en « heures de vie » plus une valeur subjective correspondant au lien émotionnel qui s’est créé pendant l’échange, le tout évalué en « misthos ».
L’auteur, après avoir analysé en termes de sociologue ce que nous pratiquons innocemment en termes moins savants, étudie les différentes fonctions de l’argent, puis les nombreuses tentatives de le réformer depuis le XIX° siècle en créant des monnaies parallèles et/ou locales.. Ce qui l’amène à mettre en lumière comment les autorités nationales se sont comportées à leur égard et à passer en revue toutes ces tentatives, aussi bien en Amérique qu’en Europe. Presque toutes dans le passé ont été au bout d’un temps plus ou moins court purement et simplement interdites par les différents gouvernements sous la pression des banques centrales. A noter cependant l’expérimentation WIR, en Suisse alémanique, née en 1934 et toujours en exercice après certaines modifications dont la plus importante concerne une banque qui admet aussi bien la monnaie Wir que le franc suisse. Depuis la mise sur pied des systèmes SEL et assimilés, on assiste davantage à une action plus sournoise comme la suppression des indemnités de chômage ou à des essais d’assimilation des autorités par la prise en main locale des systèmes. Toutes les versions actuelles de ces systèmes sont analysés dans ce livre, ce qui représente un bon moyen de mieux comprendre en quoi la création de monnaies locales constitue un point capital dans l’économie moderne. Certains ont tendance à le considérer comme secondaire alors que c’est un levier nécessaire dans la lutte contre le mondialisme néo-libéral. Un peu de théorie est utile quelquefois, comme le fait de se rendre compte à quel point notre SEL fait partie d’un mouvement international qui a commencé bien avant nous. Merci Pantaleo.

Si vous aussi avez lu ce livre , vous pouvez apporter en direct votre contribution et votre analyse ci-dessous.

Merci d’avance .