Accueil > Nos Publications > 1 - SEL Mode d’Emploi > archive 2002 > Répartition des tâches

Répartition des tâches

mardi 1er juin 2004, par jpd_fr

chapitre suivant| sommaire

Animer un SEL, c’est du pain sur la planche !

Bien identifier les différentes tâches est primordial.

Notons qu’il est bon qu’une tâche puisse avoir deux ou plusieurs titulaires pour faire face à une carence imprévue et qu’aucune ne soit trop lourde à assumer pour une seule personne ou, à l’inverse, ne soit accaparée par une seule personne.

De plus une rotation des responsabilités est garante d’une saine participation des adhérents et donc de la démocratie dans l’association. Cette rotation ne s’improvise pas mais se prépare par le "tuilage" par lequel le responsable d’une tâche forme son ou ses successeurs


Voici une liste indicative des tâches à répartir :

- La coordination externe : impulse les échanges, contrôle les équilibres, maintient le contact avec l’extérieur, contrôle les opérations financières du compte courant de l’association (avec la trésorerie).

- La coordination interne : reçoit le courrier du SEL et le trie, tient à jour la liste des adhérents (pour l’équipe de la saisie informatique).

- Le secrétariat, en collaboration avec la coordination, tient à jour les comptes rendus du CA.

- La trésorerie en francs : tient le cahier comptable à jour (factures numérotées et archivées), fait un bilan financier régulièrement

- La comptabilité en grains (mouvements et soldes) et les relevés individuels, une fois par mois ou tous les deux mois.

- La rédaction et l’édition du bulletin : rédiger, faire la maquette, les photocopies, l’agrafage, la distribution par courrier ou pendant certaines réunions, l’archivage.

- La médiation : prend contact avec les personnes en conflit pour les aider à le résoudre et renvoie au CA pour décision légitime et démocratique dans les cas les plus graves.

- Les relations avec les médias.

- L’aide aux adhérents : répondre aux demandes urgentes (aide agricole par ex.), remettre en contact des adhérents isolés.

- La médiation : prendre contact avec les personnes en conflit pour les aider à le résoudre et renvoier au CA pour décision légitime et démocratique dans les cas les plus graves.

- L’organisation des marchés tout en grains ou des bourses d’échanges : Placement des adhérents, distribution des enveloppes avec petits bons de 1, 5, 10, 50 grains, reprise à la fin du marché, contrôle des transactions tout en grains, nettoyage de la salle, musique ou café en final.


chapitre suivant| sommaire